Yogyakarta : Prambanan, Borobudur

Après 2 semaines passées sur Sumatra, nous voici sur Java ! Nous sommes partis de Padang, avons fait une escale à Jakarta pour ensuite rejoindre la belle Yogyakarta où nous avons hâte de découvrir les sites de Prambanan et de Borobudur.

Nous avions réservé nos billets d’avion avec la compagnie Citilink seulement 3 jours avant le départ, les 2 vols ont eu un léger retard mais tout s’est bien déroulé.

Notre hôtel (Puri Pangeran, que nous recommandons car aux petits soins, bien situé, gros petit déj’ à volonté, belle piscine, chambre confortable et pas bien chère) nous attendait à l’aéroport de Yogyakarta ! Ils sont venus nous chercher gratuitement, il a suffi de leur indiquer notre numéro de vol et notre heure d’arrivée lors de la réservation, easy ! On aime le petit panneau avec son nom, au milieu des dizaines de taxis nous proposant leurs services !

Petite piscine sympa pour 20€ la nuit !
Petite piscine sympa pour 20€ la nuit !

Arrivant en fin de journée, nous dînons à nouveau dans un resto japonais : Nagoya Restaurant, pour 2€30 à deux, on valide ! Nous y retournerons le lendemain pour un ramen bien relevé.

Le lendemain matin nous partons découvrir une partie de la ville, en démarrant par le Kraton (ou Palais du Sultan). L’entrée vous coûtera quelques centimes d’euro, pour info, les portes fermaient à 15h00 lors de notre passage. J’ai vu des horaires différents sur plusieurs sites et guides, difficile de trouver une info fiable à moins d’être sur place, cela vaut pour de nombreux sites touristiques.

Palais du Sultan
Palais du Sultan

Le Kraton en lui-même n’a rien d’extraordinaire, nous n’avions pas de guide, il nous a donc sûrement manqué des infos essentielles mais a priori, vous pouvez skipper cette visite sans trop de remords.

Le reste de la journée a été beaucoup plus intéressant, au programme : Prambanan !

Mais avant, un déj' sur Jalan Malioboro, rue principale de Yogya
Mais avant, un déj’ sur Jalan Malioboro, rue principale de Yogya

Prambanan

Nous avons pu rejoindre très facilement Prambanan depuis notre hôtel. Nous savions qu’un bus pouvait nous y mener aisément mais comme un peu tout, dur dur de trouver des infos précises. Nous nous sommes simplement pointés à l’arrêt de bus situé à quelques mètres de notre hôtel et avons demandé aux personnes vendant les tickets si ce bus allait jusqu’à Prambanan, coup de bol, il y va directement !

Il s’agit de la ligne 1A, nous étions à l’arrêt de bus Pakualaman et pour la modique somme de 3 500 IND (0,22 €) nous avons pu nous rendre à Prambanan en environ 45 min (prévoyez large car cela peut prendre 2 fois plus longtemps selon le trafic).

Une fois arrivés au terminus (« Terminal Prambanan », justement) vous devrez marcher 10 bonnes minutes. On vous proposera de vous y emmener en ojek mais la route se fait facilement à pied. Prenez la direction du Welcome Monument, une espèce de porte encadrant la route, ça. Risquez votre vie en traversant la route (oui, ici, le concept de piéton n’existe pas vraiment) et suivez les grilles qui vous mèneront jusqu’à l’entrée du site. Vous passerez devant de nombreux ATM qui pourront rapidement s’avérer utiles.

En effet, l’entrée pour les étrangers coûte 325 000 IND (40 000 IND pour les Indonésiens). Cependant vous serez rapidement récompensés à la vue des premiers temples.

Prambanan a été construit au IXème siècle et a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1991.

Prambanan, au coucher du soleil
Prambanan, au coucher du soleil

Il renferme notamment trois temples, décorés de reliefs illustrant l’épopée du Ramayana, dédiés aux trois grandes divinités hindouistes : Shiva, Vishnou et Brahmā.

Prambanan
Prambanan

Le soleil commence déjà à se coucher et nous essayons de trouver l’angle parfait pour capturer le spectacle qui s’offre à nous.

Prambanan
Prambanan

On essaye hein !

Le soleil se cache derrière Prambanan
Le soleil se cache derrière Prambanan

Nous naviguons de temple en temple, chacun renfermant de magnifiques statues et admirons les reliefs.

Prambanan - Reliefs
Prambanan – Reliefs

C’est pas le tout mais il faut aussi éviter les photobombs et les fans qui tiennent vraiment à poser avec nous.

“Handsome boy! Picture with you?”
“Handsome boy! Picture with you?”

Nous déambulons entre les vieilles pierres et profitons du moment.

Prambanan - touristes
Prambanan – touristes

Nous retrouvons Alex et Romy, le couple d’allemands rencontrés à Bukit Lawang et nous nous dirigeons vers le lieu où se déroulera le Ramayana Ballet en début de soirée.

Entre la fermeture du site et le début du ballet nous avons du temps devant nous mais c’est plutôt une bonne nouvelle car nous galérons à trouver notre chemin ! Le ballet doit avoir pour arrière-plan Prambanan mais nous ne savons pas s’il faut complètement sortir du site ou s’il existe un autre chemin.

Nous demandons de l’aide auprès des employés mais malheureusement ils ne comprennent pas notre requête. Nous tentons de sortir du site et c’est finalement la chose à faire. Nous partons à pied tandis que les Allemands prennent leur scooter, accompagnés d’un autre couple d’allemands.

Damien et moi arrivons finalement les premiers sur place après 20 minutes de marche (prévoir sa lampe de poche car la nuit tombe vite).

Une fois les 4 Allemands retrouvés nous prenons nos billets pour le ballet. Le prix va de 125 000 à 400 000 IND, selon le siège choisi, nous optons pour la “Kelas 1”, à 200 000 IND (12,50 €). Nous bookons également sur place un van qui nous ramènera à l’hôtel pour 40 000 IND, très pratique étant donné que le dernier bus publique part à 19h00 et ne permet donc pas d’assister au spectacle.

À 19h30 tapantes, le spectacle démarre, nous sommes plutôt bien placés et pouvons admirer la scène avec Prambanan pour décor, ma foi, on est pas mal !

Ballet Ramayana avec Prambanan pour toile de fond
Ballet Ramayana avec Prambanan pour toile de fond

Le Ramayana est une épopée hindoue qui décrit notamment la vie du prince Rama et son union plus ou moins forcée avec Sita, qui se fera enlever et emprisonner par le démoniaque Ravana.

Des écrans situés de chaque côté de la scène donnent quelques explications en anglais et indonésien, de quoi ne pas perdre le fil et comprendre ce qu’est censé représenter cette danse.

Rama vs Ravana
Rama vs Ravana

Une cinquantaine de danseurs évolue sur scène au son du gamelan.

Certains danceurs sont vraiment jeunes !
Certains danseurs sont vraiment jeunes !
Gamelan
Gamelan

Nous aurons un petit entracte après un peu plus d’1h de spectacle. Le show durera 2 heures en tout. Comme vous pouvez le voir sur les photos, la scène et les gradins sont en extérieur, prévoyez une petite laine car il peut faire frisquet.

Nous serons au final enchantés de ce spectacle et de ce lieu majestueux qu’est Prambanan ! À ne pas manquer !

Borobudur

Nous enchaînons le lendemain avec la visite du site de Borobudur, tout comme Prambanan, il a été construit au IXème siècle et a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1991.

Nous avons décidé cette fois de faire une visite guidée, en passant par l’agence Kaleidoscope of Java Tour, recommandée par Lonely Planet et contactée la veille sur leur site, ils se sont montrés très réactifs pour organiser notre tour.

Nous allons assister au lever de soleil sur Borobudur, l’agence vient donc nous chercher à l’hôtel à 4h00 du mat’, ça pique ! Une bonne heure de route plus tard, nous voici équipés de lampes torches afin de monter au sommet du temple.

Il fait plutôt frais et nous évoluons dans une atmosphère étrange, nous savons que le site est majestueux mais il est encore trop tôt pour profiter de sa beauté.

Le soleil commence à pointer le bout de son nez, accompagné de la horde de touristes, qui comme nous cherchent l’angle idéal pour la photo parfaite.

Lever de soleil sur Borobudur
Lever de soleil sur Borobudur

Le moment est magique, il faudra néanmoins s’éloigner quelque peu de la foule pour apprécier l’instant. Ce ne sera finalement pas compliqué, il aura suffi de se tenir à distance du côté Est.

Chaque stupa cache un Bouddha !
Chaque stupa cache un Bouddha !

Certes le soleil rouge n’est plus visible mais le décor est splendide.

Borobudur Sunrise
Borobudur Sunrise
"C'est par où le petit-déjeuner ?"
« C’est par où le petit-déjeuner ? »
"J'apperçois des bananes frites au fromage, c'est par là ! "
« J’aperçois des bananes frites au fromage, c’est par là ! »
Couple de touristes
Couple de touristes
Le site regroupe pas moins de 432 bouddhas
Le site regroupe pas moins de 432 bouddhas

Après avoir déambulé sur les différents niveaux du site, pris les stupas et autres bouddhas sous tous les angles, nous rejoignons Atik, notre guide pour la matinée.

Atik
Atik

Atik est un vrai bonheur, très ouverte et intéressante elle s’exprime dans un très bon anglais. Elle a pris le temps d’expliquer à notre petit groupe (nous étions une dizaine) la philosophie du Kejawèn, un mélange de pratiques hindouistes, bouddhistes et musulmanes qui n’est cependant pas considérée comme une religion mais plutôt comme un mode de vie.

Nous avons ensuite commencé la visite guidée du 1er niveau de Borobudur. Atik a choisi de nous conter la vie de Siddhartha Gautama, aka Shakyamuni Buddha, qui sera à l’origine du Bouddhisme. Les reliefs, à visiter dans le sens des aiguilles d’une montre illustrent sa vie, de sa naissance jusqu’à son « Éveil ».

Borobudur - Reliefs
Borobudur – Reliefs

Cette visite nous a beaucoup appris sur les fondations du bouddhisme, que nous méconnaissions. Nous repartons ravis et enrichis de cette expérience.

Borobudur, des stupas à perte de vue !
Borobudur, des stupas à perte de vue !

Le « tour » ne s’est pas arrêté à Borobudur. Après un petit-déjeuner rapide, nous avons pu découvrir, toujours avec Atik un monastère bouddhiste et le temple de Mendut.

Jardins du monastère
Jardins du monastère
Candi Mendut
Candi Mendut
"Draw me like one of your French girls"
« Draw me like one of your French girls »
Damien se prendra pour Tarzan en s'accrochant aux lianes
Damien se prendra pour Tarzan en s’accrochant aux lianes
Une horrible araignée dans les jardins du monastère
Une horrible araignée dans les jardins du monastère
Stupa, dans les jardins du monastère
Stupa, dans les jardins du monastère

Pour terminer cette belle matinée nous avons découvert un village et ses habitants très accueillants.

Je redoutais le village attrape-touristes avec des vendeurs de souvenirs de tous les côtés mais nous avons été finalement agréablement surpris.

Confection de paniers faits de bambou
Confection de paniers faits de bambou

Nous ne nous sentions pas non plus dans un village musée mais dans une vraie petite ville avec des enfants qui courent dans tous les sens et nous sourient.

Boudi-bouddha
Boudi-bouddha

Atik donne également des cours d’anglais aux habitants, très curieux et assidus.

Il n'est jamais trop tôt/tard pour apprendre l'anglais
Il n’est jamais trop tôt/tard pour apprendre l’anglais

Bref, que de beaux souvenirs !

Le Borobudur Sunrise peut être réalisé par soi-même ou avec bien d’autres agences mais nous sommes vraiment enchantés de la prestation et recommandons donc vivement Kaleidoscope of Java !

Candi Plaosan

Après une bonne nuit de sommeil nous avons repris la route de Prambanan ! Les alentours regorgent de temples mais cette fois, nous avons continué notre chemin jusqu’à Candi Plaosan (compter 45 min à pied depuis le terminus du bus).

La balade est splendide, nous passons par des rizières, des petits villages où les enfants nous courent après pour échanger quelques mots.

Rizières en route pour Candi Plaosan
Rizières en route pour Candi Plaosan
Rizières en route pour Candi Plaosan
Il nous a bien confirmé être Batman
Il nous a bien confirmé être Batman
Coucou
Coucou

Le site est séparé en deux : une partie Sud où il n’y a que quelques petits temples en ruines et une partie Nord beaucoup plus intéressante.

On nous demande à l’entrée Nord de payer 3 000 IND par personne, le site est censé être gratuit mais nous ne ferons pas de cas pour une si petite somme, nous jouons le jeu !

Pour une fois, le temple est pratiquement vide, idéal pour une petite séance photos !

Candi Plaosan - Nord
Candi Plaosan – Nord

Un car de touristes a tout de même fini par débarquer et changer l’atmosphère. Surtout quand ils ont tous décidé de m’encercler d’un seul coup pour que je pose avec eux ?! Help !

Nous profitons néanmoins de la visite.

Candi Plaosan et l'un de ses nombreux bouddhas
Candi Plaosan et l’un de ses nombreux bouddhas

Nous tentons de sortir Dronie quelques minutes mais nous sommes vite repérés par un garde qui nous ordonne de poser l’appareil. Petit coup de stress ! Pourtant, contrairement aux autres sites, aucun signe n’indique l’interdiction de voler… Le garde nous prend en photo, nous avons peur de nous prendre une belle amende… Damien lance avec assurance un petit « maaf ! » (« Désolés » en Indonésien) car le garde ne parle pas anglais et ma foi, il a dû apprécier car il finit par nous serrer la main et nous laisser partir. Ouf !

Candi Plaosan vu du ciel
Candi Plaosan vu du ciel
Candi Plaosan - panorama
Candi Plaosan – panorama

Nous terminerons la visite de Yogyakarta par un dernier repas sur Jalan Malioboro.
Nous prendrons le lendemain matin le bus pour Probolinggo, direction le volcan Bromo !

2 commentaires sur “Yogyakarta : Prambanan, Borobudur

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑