Éléphants et ziplines à Chiang Mai

Lors de notre séjour à Chiang Mai, au Nord de la Thaïlande, nous avons profité des festivités de Loy Krathong mais aussi des nombreuses activités que propose la ville. Au programme : une journée avec les éléphants et une après-midi zipline (tyrolienne) ! Il est très facile de réserver des excursions à Chiang Mai, les agences occupent une bonne partie de la ville, il nous suffit de leur communiquer nos envies et c’est parti pour l’aventure !

Elephant Rescue National Park

Nous commençons en réservant une journée avec les éléphants. Nous faisons appel au Elephant Rescue National Park, recommandé tout simplement par un thaïlandais rencontré dans la rue et surtout, bien noté sur Trip Advisor !

La balade à dos d’éléphants n’est pas légion à Chiang Mai, on y voit beaucoup de panneaux « no riding », une très bonne chose car les villes touristiques thaïlandaises ont plutôt tendance à proposer ce genre de pratique que nous ne cautionnons pas.

Nous passerons donc une journée en compagnie d’éléphants afin de les nourrir, les nettoyer et se baigner avec eux. Il nous en coûtera 2400 bahts par personne (60€), une sacrée somme tout de même… N’hésitez pas à faire le tour des agences car certains de nos compagnons d’un jour ont payé bien moins cher que nous.

Le centre accueille 5 éléphants, dont un éléphanteau de 2 ans, autrefois maltraités et/ou exploités dans l’industrie forestière.

L’organisme vient nous chercher en début de journée à notre hôtel. Après environ deux heures de route, nous voici au Nord de Chiang Mai, au cœur du Doi Inthanon National Park.

On nous confie dès notre arrivée une splendide tenue soit disant traditionnelle mais qui a le mérite de bien nous faire rire.

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Notre petit groupe, on n’est pas mignons avec nos petits uniformes ?

Nous apercevons rapidement les éléphants, très impressionnants !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Malheureusement, ils se tiennent derrière une barrière ce qui enlève un peu de magie à cette belle rencontre.

Nous recevons ensuite un sac rempli de bananes et cannes à sucre, que nous sommes invités à remettre à ces majestueux pachydermes.

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Certains y vont franco et viennent les mettre dans la gueule des éléphants, moi j’avoue, j’ai un peu peur de ces grosses bêtes !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Puis finalement, je me lance et donne une première banane à un éléphant.

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Allez hop, direct dans la bouche !

Il attrape la banane avec sa trompe qu’il replie pour ensuite la faire glisser dans sa bouche.

Lorsqu’on lève leur trompe, on voit directement leur langue et l’intérieur de leur cavité buccale, j’avoue, ce n’est pas très ragoûtant !

Mais quelle joie de les observer gober toute cette nourriture ! On dirait moi !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Allez, on ouvre graaaand la bouche
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
On admirera le petit style de Damien

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Un petit chenapan cet éléphant !!

Une fois les éléphants bien rassasiés, nous commençons une petite promenade dans la forêt, à leurs côtés.

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Je peux l’adopter ??
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
« Je vous mets une petite canne à sucre avec ces bananes ? »
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Soooo cute!
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Cœur cœur

Nous marchons avec eux paisiblement, ils font en fait très peu de bruit et ont le pas extrêmement silencieux, contrairement à ce que l’on pourrait penser. On se retournait parfois et bim ! Un éléphant ! En revanche, ils poussaient parfois des cris ultra flippants ! Je suis à près sûre qu’on les utilise pour « doubler » des dinosaures…

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Rizières alentour
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Rien de tel qu’une bonne cabane pour se gratter le dos
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Oui, il faut faire attention où l’on pose le pied…
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Gniiih

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
❤❤❤❤❤❤❤❤❤
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
« Allez, on avance ! »
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Petit poucet, elephant-style
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
On va garder ses distances, hein
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Ça grimpe

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Nous avons ensuite pu les observer jouer ensemble dans les bois…

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Gratte gratte
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Sacré boule, quand même !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
« Work it!! »

Enfin, nous les avons quittés quelques minutes, à nous de nous rassasier !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai

L’excursion comprenait également un repas, ma foi plutôt bon, que nous avons partagé en compagnie de personnes de notre âge en tour du monde, de l’Asie ou simplement en vacances.

Après ces quelques mets fameux, c’est parti pour la baignade avec les éléphants ! On enfile les maillots et on se lance !

Ou pas. La première partie de la baignade consistant à prendre un bain de boue avec les éléphants. Chochotte que je suis, je n’étais pas franchement partante au départ et encore moins en les voyant lâcher des bouses immenses et immondes dans la boue. Certes c’est naturel mais ai-je vraiment envie de me baigner dans du caca ? Nope !

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Tous aux abriiiis !

Je me suis donc contentée d’observer nos partenaires de jeu s’enfuir avec horreur de la boue. Damien est ressorti vite fait de là…

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
« Laisse-moi te frotter le dos maman ! »

Les éléphants se dirigent ensuite vers la rivière dans laquelle nous sommes également invités à nous baigner.

Cette fois, je me lance ! Damien et moi attrapons des récipients, les remplissons d’eau de la rivière et lançons leur contenu sur les éléphants qui ont l’air d’apprécier.

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Bain collectif

Nous faisons mumuse, c’est plutôt un chouette moment ! Les éléphants nous balancent à leur tour de l’eau à l’aide de leur trompe…

Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Je ne sais pas trop ce que je pensais éviter en me servant de ce bol comme bouclier
Elephant Rescue National Park Chiang Mai
Fuyez !!

Je dois néanmoins avouer que cela faisait un peu spectacle, le tout était un peu trop rôdé… Mais on ferme les yeux et on profite !

Après une petite « douche » au tuyau d’arrosage dans une cabane bien rustique, nous quittons les éléphants et rentrons à l’hôtel.

Je ne sais quoi penser de cet endroit, les animaux ont l’air d’être bien traités mais on se sert tout de même d’eux pour faire de l’argent. Certes le billet d’entrée permet de faire tourner le centre et de prendre soin des éléphants, mais je suis sceptique…

Nous avons tout de même passé un très bon moment auprès des éléphants et espérons avoir la chance d’observer des éléphants sauvages plus tard dans notre séjour en Asie !

Pour info, nous avons pu récupérer plusieurs photos uploadées par le centre sur leur page Facebook quelques jours après notre visite 🙂

Dragon Flight

Après ces belles émotions, nous enchaînons le lendemain avec d’autres sensations, un peu plus fortes celles-ci !

Comme pour l’Elephant Rescue National Park, nous réservons avec Dragon Flight dans une agence de Chiang Mai. Nous déboursons 1600 bahts (40€) par personne, (1700 sans réduction) pour une après-midi tyrolienne en pleine forêt tropicale !

On vient nous chercher à l’hôtel et une fois arrivés, on ne perd pas de temps, on enfile casque, harnais, on nous fournit de l’eau, un magnifique bâton qui nous permettra de mieux freiner pour les plus longues tyroliennes et c’est parti pour l’aventure !

Au programme : 55 plateformes, plusieurs descentes en rappel, 26 tyroliennes, dont une de 750 mètres de long.

Nous sommes une petite douzaine à nous lancer dans les airs. Entre peur et excitation, je suis partagée. Damien est tout fou, même si je sens un peu de crainte derrière son sourire, on ne me la fait pas !

Dragon Flight Chiang Mai
Tout va très bien… !

Après une petite balade en forêt, nous nous lançons rapidement pour notre première tyrolienne.

Dragon Flight Chiang Mai

Nous enchaînons ensuite les différentes plateformes, les ziplines, les parcours entre les arbres, pas le temps de se reposer !

Dragon Flight Chiang Mai

Dragon Flight Chiang Mai

Dragon Flight Chiang Mai

Je ne me sens pas hyper en sécurité, le personnel est un peu trop détendu à mon goût, du genre à te pousser pour te faire une petite blague ou faire semblant de ne pas te rattraper… Clairement, le staff est à revoir, mis à part un membre plus prévenant qui s’assurait que tout allait bien, les autres étaient un peu trop nonchalants.

Dragon Flight Chiang Mai

J’étais légèrement crispée au début de l’activité. J’ai même eu quelques ampoules aux mains tellement je serrais fort la sangle (que nous ne sommes pas obligés de tenir mais ça me rassurait !). J’ai néanmoins fini par me détendre et bien kiffer !

Je portais un short et le harnais m’a un peu scié les cuissots, je conseille donc plutôt le port de leggings qui devraient être plus confortables.

Dragon Flight Chiang Mai

Nous avons tout de même bien profité et avons fait le plein d’émotions !

Nous retrouvons nos esprits autour d’un bon repas (inclus dans le prix) et admirons notre nouveau t-shirt « Dragon Flight » offert par le centre.

Au final, on sent que c’est un peu l’usine, en mode touristes à la chaîne, mais c’était quand même plutôt cool, nous sommes fiers de nous !

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑